La discrimination dans le monde du travail

blog

La discrimination dans le monde du travail

Posté le 14 octobre 2019

Par Sandra FOSSÉ.

 

« Le cadre juridique du droit des discriminations vise la mise en œuvre du principe déclaratif de l’égalité de droits pour tous : il a pour objectif de sanctionner la violation du principe d’égalité. La discrimination est donc une violation du principe d’égalité inscrit dans la Constitution. »

 

Malgré l’existence d’un cadre légal stipulant qu’un employeur qui ne prend pas en compte uniquement les éléments strictement liés au travail dans ses décisions vis-à-vis des salariés s’expose à des sanctions, la discrimination dans le monde du travail reste une réalité.
En effet, selon le dernier baromètre du Défenseur des droits, 34% de la population active soutient avoir été victime de discrimination. L’âge et le sexe apparaissent comme les deux premiers critères discriminants, même si d’autres sont présents tels que l’origine ethnique, le handicap, les convictions religieuses etc.

 

Mais qu’est-ce que la discrimination ?
En Psychologie sociale, la discrimination se définit comme un comportement négatif et non justifiable dirigé contre les individus membres d’un exogroupe envers lequel nous entretenons des préjugés. Autrement dit, la discrimination correspond en quelque sorte à la « mise en actes » des stéréotypes.

 

Le travail est le premier vecteur de discrimination où les stéréotypes sont forts.
Dans l’emploi, les stéréotypes génèrent des présupposés au sujet des compétences et des aptitudes à exercer certaines fonctions : «les hommes dirigent mieux les équipes car ils gèrent mieux le stress que les femmes», «une directrice des ressources humaines sera plus à même qu’un homme de comprendre la souffrance des employés» etc. Ces présupposés limitent les choix et opportunités des individus dans la recherche d’un emploi et empêchent certaines catégories de personnes d’accéder à certains types de postes.

 

Les stéréotypes sont des croyances partagées concernant les caractéristiques personnelles d’un groupe de personnes. Ils auraient une activation quasi automatique. Il s’agit en effet, de croyances apprises très tôt puisque certaines études tendent à montrer que vers 6/8 ans, l’essentiel est acquis. Ces stéréotypes apparaissent comme des tendances spontanées à sur-inclure et sur-généraliser.
Parce que les stéréotypes et les préjugés sont inculqués par notre environnement social, s’en défaire demande une prise de conscience, un travail de chacun. Aussi, la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité nécessitent un travail de déconstruction des stéréotypes.

 

Chez Moreno Consulting, nous nous évertuons à lutter contre la discrimination et les stéréotypes, chaque individu pouvant apporter sa propre valeur au sein d’une entreprise, quelle que soit son origine, son genre, ses convictions religieuses, son âge etc. Le Respect est l’une de nos valeurs fondamentales, et nous faisons fructifier les choix et orientations des individus et des organisations sans jugement, mais en les accompagnant.